Kiabi en mode 100% durable d’ici 2030

Kiabi en mode 100% durable d’ici 2030

Publié le • Modifié le 2019-09-04 09:29:04 par Cédric- éditeur @ sitedesmarques - vu 1423 fois.

Société de distribution de prêt à porter créée en 1978, Kiabi fut la première entreprise à se lancer dans la vente de vêtement à bas prix.

Évoluant sur le secteur des grandes surfaces spécialisées textile, la société de l’Association familiale Mulliez (à laquelle appartient notamment le groupe Auchan) s’est toujours appuyé sur le concept de “La mode à petit prix”.

Se voulant à la pointe de la création et suivant aussi bien la mode vestimentaire que l’air du temps, elle a annoncé à son tour d’annoncer son renoncement au cachemire. A la suite d’une enquête choc de l’association Peta (Pour une éthique dans le traitement des animaux), Kiabi ainsi que les cinq marques du Groupe Beaumanoir (Morgan, Cache-Cache, Bonobo, Scottage et Bréal) vont ainsi retirer cette matière dans leurs futures collections, dès 2020.

Le tee-shirt “bio” restera à 3 euros

Mais le groupe Kiabi veut aller plus loin encore dans cette démarche de sauvegarde des animaux et de la planète.

Forte de ses 508 magasins répartis aux quatre coins du monde (dans 18 pays), l’enseigne française s’est ainsi donnée pour objectif de concevoir et produire de manière durable 100% de ses collections d’ici 2030, tout en maintenant sa politique de petits prix.

“Il y a urgence climatique et la planète n’attendra pas : notre entreprise a le devoir de se réinventer”, a affirmé Nicolas Hennon, le PDG du groupe nordiste Nicolas Hennon, lors d’une conférence de presse. Concrètement, Kiabi va passer de 5% de vêtements produits aujourd’hui de manière durable à 70% d’ici 5 ans et 100% d’ici 2030.

Dès 2020 par exemple, 100% des jeans en denim hommes et femmes seront délavés au laser afin d’économiser 10 litres d’eau et 22 grammes de substances chimiques par vêtement, selon le groupe.

Un renforcement de l’enseigne à l’international

Evidemment, avec ces nouveaux procédés “durables” plus coûteux, on se dit que la répercussion se fera à la caisse pour le consommateur. Kiabi assure que non. Le tee-shirt de base produit avec du coton bio restera à 3 euros.

Pour parvenir à maîtriser ses coûts, Kiabi compte aussi sur le concours de ses fournisseurs mais envisage aussi de maîtriser sa production et d’éviter les pertes. Il le faudra sans doute, d’autant que l’enseigne compte grandir encore.

Elle se renforce de plus en plus à l’international. Présente déjà dans 18 pays à travers le monde, elle vient d’ouvrir son troisième point de vente à Dubaï et compte se lancer aux Emirats Arabes Unis.



l'auteur


Commentaires

Kiabi
Voir la fiche
Kiabi

Les avis

Noté 4 / 5 par 119 utilisateur(s)


Prêt à porter Trouver un magasin Kiabi proche Trouvez le numéro de Kiabi Voir le site E-commerce
Kiabi en mode 100% durable d’ici 2030
Kiabi en mode 100% durable d’ici 2030


Lire l'article

Kiabi, Vertbaudet et Okaidi disent oui à la saison des mariages
Kiabi, Vertbaudet et Okaidi disent oui à la saison des mariages


Lire l'article

Kiabi, jeune quadra qui se réinvente dans la mode
Kiabi, jeune quadra qui se réinvente dans la mode


Lire l'article

Des nouveautés colorées, légères et fashion à découvrir chez KIABI !


Lire l'article

Découvrez la nouvelle collection 100 % denim proposée par les magasins KIABI !


Lire l'article

Actu : C’est déjà le Carnaval chez Kiabi !


Lire l'article